Symptômes comportementaux et psychologiques de la démence : travailler ensemble pour des approches innovantes, complémentaires et efficaces


Mot de la présidente

Au Canada, 747 000 personnes sont atteintes aujourd’hui de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive. D’ici 15 ans, 1,4 million de personnes en seront atteintes. Les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD) sont hautement prévalents dans cette maladie, et sont associés à une diminution de la qualité de vie de la personne atteinte et de ses proches. Les SCPD comprennent notamment la dépression, l’anxiété, la psychose, l’errance et la désinhibition. Depuis le premier colloque SCPD de l’IUGM, des équipes SCPD se sont déployées ou sont en voie de l’être, sur l’ensemble du territoire du Québec, en phase avec le plan Alzheimer ministériel. La complexité des SCPD requiert des interventions ciblées et complémentaires qui mobilisent des savoirs et expertises que nous souhaitons mettre de l’avant dans le cadre de cet événement phare de l’IUGM. 

Des solutions innovantes émergent de vos recherches et de vos pratiques et c’est dans l’optique de mieux les faire connaître que nous déployons une riche programmation qui reflète la diversité d’expertises que les SCPD mobilisent.

Chaque jour, vous posez tous des gestes qui font la différence dans la vie des personnes vivant avec des SCPD, mais c’est lorsque nous agissons à l’unissons, main dans la main, que nos actions ont une plus grande portée. Le colloque se veut un espace qui incarne cette mobilisation et cette volonté d’unir les forces pour améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec des SCPD. 

Au nom du comité scientifique, je suis donc très fière de vous inviter à cette 2e édition du colloque SCPD organisé par l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. 

Au plaisir de vous y accueillir !

Dre Marie-Andrée Bruneau 
Présidente du comité scientifique ; gérontopsychiatre, Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal ; professeure agrégée de clinique et directrice de la division de gérontopsychiatrie, Département de psychiatrie, Université de Montréal.


Objectifs du colloque



Crédits de formation

À venir